Citation

"Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté" Invitation au voyage - Charles BAUDELAIRE

mercredi 18 décembre 2013

N109 - Nem Thadeua - Salade Laotienne de Riz Croustillant

Le post que je propose aujourd'hui est une sorte de confession, un mea culpa honteux de ma part..
Ça fait plus d'un an que je me vous propose de découvrir au travers de ce blog, des recettes des  plats de différents  pays asiatiques en fonction de mes envies gourmandes. Mais il y a quelques semaines, je m'aperçois avec effroi que j'avais complétement  occulté certains pays, certains pans de la cuisine asiatique. C'était le cas par exemple de la cuisine laotienne.  Ce n’était pas volontaire de ma part, cela était plutôt du à mon ignorance vis à vis de cette gastronomie. Ce fut grâce à nos rencontres entre blogueurs, il y a un mois, que j'ai pu entre-apercevoir la cuisine laotienne. Il va falloir d'ailleurs que je creuse un peu plus cette cuisine, qui m'était encore inconnue..
Finalement, ces rencontres sont la parfaite illustration de ma vision de partage. Des passionnés qui font découvrir à d'autres des cuisines des saveurs différentes. Un grand merci à mes blogueuses :)
(J'en profite : allez faire un tour sur les blogs des copines, vous apprendrez plein de choses, et vous inonderez votre ordinateur de salive tellement vous aurez l'eau à la bouche #classe !)
Une cuisine si succulente que je me devais de reproduire la recette du Nem Thadeua - une  salade laotienne de riz croustillant. Mais rendons à Cléopâtre ce qui appartient à Cléopâtre, Je me suis  très largement inspiré de la recette de Vim qui tient le blog toulemondencuisine. Retrouver d'ailleurs sa recette ICI
Cela faisait tellement longtemps que je n'avais pas été transporté autant par un plat. Pendant deux semaines, le souvenir de ce plat parfumé me hantait. Je n'avais qu'une seule envie, foncer en cuisine et me lancer dans la confection de la recette. Voici donc mon interprétation.


Ingrédients
Pour une vingtaine de galettes de riz croustillantes :
  • 3 verres à moutarde de riz thaï et 1 verre à moutarde de riz gluant
  • 2 oignons
  • 4 saucisses chinoises
  • 4 cuillères à soupe de noix de coco rapée
  • 2 cuillères à café de sel
  • 4 œufs
  • Huile de friture
  • 1 pincée de poivre
Vim utilise 300 gr de porc haché. J'avais plutôt envie de le remplacer avec de la saucisse chinoise.


Pour la garniture (pour 4 personnes – 10 boulettes) :
  • 10 boules de riz croustillantes
  • 200 g de nem chua
  • 1 dizaine de brin de coriandre
  • 3 brins de ciboulette thai
  • 1 citron vert
  • 3 cuillères à soupe de sauce de poisson (Nuoc Nam)
  • Quelques feuilles de menthe
Mélanger les 2 types de riz. Rincer abondamment (3 ou 4 fois le riz)
Cuire le riz à l'autocuiseur. Normalement, il faut la même quantité d'eau que de  riz. Dans cette recette il faut en mettre légèrement moins.
Pendant ce temps, ciseler finement l'oignon.
Battre les oeufs.
Découper les saucisses chinoises en petits dés.
Dès que le riz est cuit, l’aérer et le refroidir au maximum en le mélangeant.


Une fois froid, incorporer dans le riz les saucisses, les oignons, la noix de coco râpée le poivre et l’œuf.
Bien mélanger.
A l'aide d'un petit ramequin peu profond former des galettes et démouler les.
Déposer les sur un plan de travail.



Dans une friteuse ou un wok faire chauffer de l'huile. Faire dorer les galettes de riz. Ne pas les entasser de trop dans l'huile.
Déposer sur du papier absorbant afin d'éponger un maximum d'huile.


S'il vous reste des galettes, vous pouvez les congeler, pour une prochaine fournée de ce plat. Il vous suffira de remettre les galettes au four en mode grill quelques minutes pour qu'ils retrouvent tout leur croustillant.

Dans un saladier, émietter grossièrement  8 ou 9 galettes (cela est  fonction de la quantité de  portion que vous souhaitez faire)
Couper les nem chua en fines lamelles.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est le nem chua, voici un petit post de ma part à ce sujet ICI
Dans mon précédent post, le nem chua est sous forme de ballotins mais sachez qu'il existe en format "saucisson", plus pratique pour les recettes.

Ciseler coriandre menthe et ciboulette. 
Incorporer les herbes dans le saladier
Verser les 3 quarts d'un jus de citron vert et 2 cuillères à soupe de nuoc mam.
Bien mélanger.

Rectifier l’assaisonnement  en fonction de vos goûts.
Il n'y a plus qu'à se jeter sur ce plat :-) 





Retrouver également les plats suivants :
Granny Smith - Citron vert & Coriandre Omelette Thaïe

6 commentaires:

  1. Je suis obligée de noter ta recette, saucisses chinoises et nem chua, c'est pour moi!!

    RépondreSupprimer
  2. Bravo Le Yin, une salade somptueuse et succulente à la fois, l'idée du riz croustillant est parfaite, merci à toi !
    Une excellente journée de jeudi,
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
  3. Cléopâtre te remercie pour cet hommage appuyé et gourmand :) A très bientôt Le Yin, des bises !

    RépondreSupprimer
  4. que ça me plait ça! même si je ne connais pas tous les ingrédients je devrais pouvoir les trouver sur mon île où la cuisine asiatique est très répandue! merci de ce savoureux partage.

    RépondreSupprimer
  5. Ca a l'air délicieux mais un peu long pour moi !

    RépondreSupprimer