Citation

"Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté" Invitation au voyage - Charles BAUDELAIRE

jeudi 3 janvier 2013

C50 - Crevettes Sautées Au Sel & Poivre




Bonjour, Vous pouvez désormais me suivre sur mon nouveau blog 
N'hésitez pas à y jeter un oeil et me suivre sur la page Facebook associée :








Ce soir j’avais envie de mettre en lumière une épice de notre quotidien. Une épice qui  occupe nos tables depuis fort longtemps, tellement banale qu’on l’oublierait presque. Souvent accompagnée de son partenaire de tablée, on rajoute cette épice dans nos plats selon nos envies, presque de manière automatique. Vous l’aurez probablement deviné, je parlais  du poivre.



Mais savez vous par exemple que le poivre  une épice obtenue à partir des baies de différentes espèces de poivriers, des plantes de la famille des pipéracées. (Wikipédia). Sa culture est originaire de l’Inde avant de se propager les autres pays d’Asie du Sud Est.

 

J’avais envie de vous parler de cette épice qui est si commune mais si peu connue à la fois. Que savons-nous du poivre ? Qu’il existe  du poivre de différentes couleurs : noir, blanc, vert, qu’il se consomme moulu ou en grain.
Les « un peu plus connaisseurs »  vous diront qu’il faut  torréfier le poivre comme le café pour en exhaler tous les parfums et arômes ?
Si je disais que le vin se bornait  à sa couleur, que le vin se déclinait simplement en vin rouge, blanc et rosé ? J’essuierai  probablement les foudres de tous les amateurs de vin et le courroux de Bacchus (dieu du vin). Vous imaginerez  fort bien la réaction identique d’un vrai connaisseur de poivre si nous disons cela de cette épice.
De mon coté je connais bien évidemment les différentes couleurs de poivre. En plus de cela, je connaissais le poivre du Sichuan, et vaguement le poivre de Kâmpôt.

C’est au travers de mes recherches gourmandes, que je découvre qu’il existe tout un panel de poivres différents. En fonction de son origine, son lieu de production, le poivre dégage différentes saveurs.
D’ailleurs je vous conseille d’ailleurs d’aller sur le site d’un passionné qui nous fait découvrir  une myriade de poivre et sel.  http://www.goutetnature.com/. J’ai découvert des variétés de poivres qui me donnent vraiment envie pour un amateur de poivre comme moi.   Je ne pensais pas qu’il en existait autant.
C’est d’ailleurs grâce à ce site que j’ai découvert le poivre Timut du Népal. En humant  ce poivre, se dégage un fort parfum d’agrumes, très fruité, avec une pointe de bergamote. Tous ces parfums m’ont donné envie de décliner une recette que j’adore : les crevettes sautées au sel et poivre.
La recette traditionnelle utilise normalement du poivre du Sichuan. Mais ce soir, c’est avec ce fameux poivre du Népal que je fais faire la recette.

Poivre Timut du Népal/Fleur de sel/Sucre roux


Ingrédient  (2 personnes)

200 gr de crevettes crues non décortiquées.
Une CaC  de poivre Timut du Népal
Une demi-CàC de fleur de sel
Une CaC de sucre roux.
Un oignon
2 gousses d’ail moyennes  hachées
Ciboulette thaï  et/ou coriandre



Pour cette recette, ne pas décortiquer les crevettes. Il faudra simplement les étêter.
Faire simplement  une incision sur le dos des crevettes pour les déboyauter .
Une fois les boyaux ôtés, rincer les crevettes dans un bol avec de l’eau et un peu de sel.
Sur une assiette recouverte de sopalin, déposer les crevettes afin d’éponger toute l’eau. Réserver.

Hacher l’air et l’oignon finement.

Dans une poêle bien chaude avec un filet d’huile d’olive déposer les crevettes 45 secondes sur chaque face.  Retirer les crevettes.

Dans la même poêle remettre un filet d’huile. Faire bien chauffer l’huile, rajouter l’oignon et l’ail ainsi que le sucre, le sel et le poivre.
Faire dorer la préparation.  Dès que ca commence à dorer rajouter les crevettes pour finaliser leur cuisson et s’imprègnent de tous les parfums.
Il n’y a plus qu’à dresser et rajouter par-dessus ciboulette thaï et/ou coriandre le tout ciselé.
En accompagnement, simplement du riz thaï… 


Le poivre Timut se marie super bien avec la crevette. Pour beaucoup de personnes, le poivre n’a qu’un goût piquant.   Je vous conseille alors ce poivre pour vous réconcilier avec cette épice. Ce poivre est nettement plus doux, n’attaque pas ou peu le palais et laisse beaucoup plus la part belle aux saveurs fruitées et d’agrumes.



Retrouvez également les plats suivants:


8 commentaires:

  1. C'est encore la Rouennaise. Cette petite recette me donne bien envie pour ma prochaine soirée où j'avais déjà idée de proposer à mes invités un Bo Bun en plat.
    je vais préparer ces crevettes en amuse-bouche. Par contre, si je n'ai pas le poivre dont tu parles, quel autre plus commun puis-je utiliser?
    Et question subsidiaire, sais-tu quoi proposer en boisson à l'apéritif qui va bien aller avec ces crevettes relevées?

    merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir la rouennaise :-)
      Si tu n'as pas de poivre Timut du Népal, tu peux utiliser du poivre du Sichuan ou du poivre noir ordinaire. Du coup, réduis un poil la dose car ca risque d'être plus piquant. En termes de boisson essayes donc un rosé :-)
      Bien à toi

      Supprimer
  2. humm comme ça à l'air bon
    à vite tester

    RépondreSupprimer
  3. huuuuummmm j'aaaadoooooorrreeeeeeeee ces crevettes sautée, enfin la vraie recette! vivement mon accouchement je m'en gave la pense!!! merci Le Yin

    Mima la Ninja

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour cette succulente recette, plus simple que d'autres pour le même plat. Ce serait pratique si vous mettiez aussi un fichier imprimable.

    RépondreSupprimer
  5. cc! j'ai fais du poivre et sel au porc! faite donc un tour sur mon blog!

    RépondreSupprimer
  6. J'adore ! Je teste aujourd'hui ! Merci !

    RépondreSupprimer