Citation

"Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté" Invitation au voyage - Charles BAUDELAIRE

dimanche 17 février 2013

B62 - Bun Cha



Ce soir on part pour la péninsule indochinoise! On va poser nos valises du coté du Vietnam et s’attabler devant un bon Bun Cha. Les connaisseurs vont commencer à saliver rien qu’en imaginant le plat pendant que les autres  essayeront d’imaginer ce qui se cache derrière ce nom..
Si je vous dis que c’est une variante d’un BoBun, peut être que cela éclaire un peu plus vos lanternes.  Toujours pas ?  Le Bo Bun et le Bun Cha sont de célèbres plats  vietnamiens à base de vermicelles de riz. C’est un plat mélangeant vermicelles de riz, pousses de soja, concombre, menthe, basilic thaï, salade, des pâtés impériaux  le tout arrosé d’une sauce à nem.

Dans le bobun,  le dernier élément du plat est un bœuf sauté à l’oignon, tandis que le bun cha, on incorpore plutôt des boulettes de porc grillées. Dans ce post on va donc se focaliser sur la confection de ces fameuses boulettes de porc grillées à la vietnamienne. Pour ceux qui souhaitent connaître la réalisation de la globalité d’un bun cha, vous pouvez vous référerez au post que j’ai fait, il y’ a quelques temps : ICI.
Il faudra simplement mettre à la place du bœuf, les boulettes dont je vais vous livrer maintenant la recette.

Les Bun Cha sont donc des boulettes de porc grillés à la vietnamienne.


Ingrédients (3-4 Personnes)
 
500gr d’échine de porc hachée
1 CaS Nuoc Mam
1 CaS  sauce  de soja
1 oignon ciselé
1 CaC de farine de tapioca
5 ou 6 brins de ciboulette thaï
Une dizaine de tiges de coriandre.
½ Cac poivre
1 CaC de sucre
1 CaC de miel liquide
Sel

Faire préchauffer le four à 180°.

Dans certaines recettes que vous retrouvez sur le net, on vous conseille d’utiliser de la poitrine de porc maigre. L’ayant testé, je trouve malgré tout la viande trop grasse. J’ai donc pris le parti d’utiliser de l’échine de porc.
Si vous avez la possibilité de demander à votre boucher de vous hacher le porc.

Sinon couper la viande en petits morceaux.
Si vous avez un hachoir électrique, hacher la viande avec. 
Mélanger la viande hachée avec du sel et poivre et la cuillère à café de farine de tapioca.
Si comme moi, vous ne disposez pas de hachoir électrique, vous pouvez hacher la viande la viande avec un hachoir. Pour cela couper la viande en très petits morceaux  et hacher la viande finement. (Ça prend 10 minutes). En cours de hachage rajouter le sel/poivre/farine de tapioca.

Si vous n'avez pas la farine de tapioca, ce n'est pas bien grave




Dans une poêle, faire revenir doucement à feu doux l’oignon ciselé.  Remuez régulièrement. Dès que l’oignon commence à dorer, saupoudrer par-dessus un peu de sucre, pour accélérer et accentuer la caramélisation.







Dans un saladier, mettre le porc haché, le nuoc mam, la sauce de soja, le poivre, sucre, miel, et l’oignon. Bien mélanger.
Ciseler ciboulette et coriandre. Rajouter les dans la farce. Mélanger à nouveau.


Former des boulettes. De mon coté j’ai décidé de faire de petites boulettes de 2 à 3 cm de diamètre car ce qui est intéressant dans cette recette c’est d’obtenir un maximum de viande caramélisée et grillée.
En faisant de petites boulettes, j’ai plus de surfaces de viande grillées que si je faisais de grosses boulettes. Après c’est vraiment une question de goût. Donc si vous préférez, des boules plus grosses, lâchez vous :-). Avec ma méthode, les boulettes cuisent plus rapidement.


Déposer les boulettes sur du papier sulfurisé le tout dans un lèche frite.

Les bun Cha en train de dorer
Enfourner pour 40 minutes.  Attention en fonction de la taille de vos boulettes la cuisson peut être plus ou moins rapide. Plus les boulettes sont petites plus elles cuisent vite, c’est assez logique. Donc surveillez bien les bun cha. L’objectif est d'avoir une viande bien grillée, qu’il se forme sur le dessus une couche croustillante.

Une fois cuit, il n’y a plus qu’à dresser les bun cha dans le bol  par-dessus les vermicelles de riz et autres légumes.
Si vous disposez d’un barbecue, profitez en, le goût de ces boulettes en sera d’autant meilleur.


Retrouvez également les plats suivants :

3 commentaires:

  1. J'adore les Bun Cha ! La première fois je m'attendais à une viande assez grasse et lourde mais j'étais loin du compte. La ciboulette et la coriandre apportent une touche fraîche que j'apprécie beaucoup.

    RépondreSupprimer
  2. Bravo ! incontournable et fabuleuse recette que je peux déguster à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit et sans modération... j'adore ! excellente présentation et succulente interprétation, superbe !
    belle journée,
    Jacqueline

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,je viens de parcourir votre blog,j'ai beaucoup aimé.... Et tous ces plats ,vous en avez des recettes !!!!!!! bonne journée la recette que j'ai ne me satisfait pas ,je suis très preneuse !! merci par avance
    j'ais déjà traité un site comme ca http://le-couscous-marocain.com

    RépondreSupprimer