Citation

"Là, tout n'est qu'ordre et beauté, luxe, calme et volupté" Invitation au voyage - Charles BAUDELAIRE

mardi 12 février 2013

NOUVEL AN CHINOIS - Episode 1

Bouddha en caractère chinois

Pour ceux qui ne l'auraient pas remarqué, il y a pas mal de célébrations un peu partout pour fêter la nouvelle année chinoise.
Pourquoi les chinois ne font ils pas les choses comme tout le monde en fêtant le nouvel an en février. La raison est assez simple, le calendrier chinois est un calendrier lunaire où, d'une année à l'autre le nombre de jours change. C'est pourquoi dans le calendrier grégorien, le jour du nouvel an chinois change, s'étalant de mi janvier à mi février.
 
Mais sachez que ce n'est pas uniquement  le nouvel an chinois c'est également celui des vietnamiens. Au Vietnam on appelle ça la fête du Têt. Vous verrez donc des célébrations là où les diasporas chinoises et vietnamiennes se sont installées. Le nouvel an khmer c'est-à-dire cambodgien est, quant à lui, un peu plus tard encore dans l’année.
La fête du nouvel an chinois est la fête la plus importante pour les asiatiques. Les festivités s’étalent quasiment sur un mois. C’est parfois l’unique moment où les gens en Asie s’accordent des vacances. Beaucoup alors quittent les villes, où ils travaillent pour retourner dans leur région ou campagne natale. Dans l’empire du milieu, on assiste alors à un gigantesque chassé croisé, à un ballet incessant de voyageurs  pressés de retrouver la famille.
Mais que fait-on au nouvel an chinois ? Dans une Chine qui fait plus d'une dizaine de fois la taille de la France, et dans une diaspora qui a intégré des cultures et des rites locaux, il serait bien compliqué  de décrire des coutumes globales. Chaque famille, chaque communauté aura ses propres spécificités. Je vais donc vous parler de ce que je connais (encore heureux !) c'est-à-dire des rituels que pratiquent mes parents et ma famille.
Ma famille est adepte du culte des ancêtres en plus du bouddhisme. Ce n’est pas bizarre. Pour ceux qui ne le savent pas le bouddhisme est une religion polythéiste  par opposition à d’autres religions monothéistes comme le christianisme. Dans le polythéisme, les gens peuvent croire en plusieurs dieux.
Dans le passé, il y a bien eu des missions catholiques pour essayer de convertir les peuples asiatiques. Mais cela n’a pas bien fonctionné. En effet, les chrétiens affirmaient qu’il n’existait qu’un seul et unique dieu (monothéisme) et que ce dieu n’était que leur seigneur. Mais cela obligeait les autochtones à abandonner leurs croyances locales pour d’une nouvelle religion. Un phénomène de rejet est alors assez naturel.
Le Bouddhisme, quant à lui, a réussi plus facilement à infuser les différents peuples et pays d’Asie. Pour rappel, le bouddhisme est originaire d’Inde.
Étant une religion polythéiste, il autorisait les différents peuples  à avoir leurs croyances locales tout en vénérant Bouddha. Au fil du temps l’intégration de rites a fait évoluer les versions de bouddhisme, propres à chaque région et à chaque pays. L’une des plus connues est probablement le bouddhisme zen du Japon.
Ces explications sont volontairement light, mais n’hésitez pas à revenir vers moi pour plus d’info.
Il m’a fallu bien des années pour distinguer ce qui était de l’ordre du bouddhisme et ce qui était de  l’ordre du culte des ancêtres. Pendant longtemps j’ai cru que mes parents étaient simplement bouddhistes.
Mais à quoi correspond le culte des ancêtres ?  Pour mes parents, il existe un monde des vivants, le nôtre et un monde des morts celui des ancêtres. Le nouvel an chinois dans le culte des ancêtres c’est la Toussaint. Ce que je veux dire c’est que cela équivaut à la fête des morts que nous occidentaux fêtons à la Toussaint.
Pour cette fête des morts, on organise un énorme banquet, un festin pour les ancêtres de la famille. On brûle de l’encens pour inviter l'âme des ancêtres à s’installer à table. Il n’y a pas moins d’une trentaine de plats. Mais combien d'ancêtres doit-on honorer ? C’est encore un point que je dois moi-même éclaircir. Y’a-t-il un nombre  prédéfini ? Cette cérémonie de banquet ne dure que la matinée, le tout devant s'achever avant midi.
Les préparatifs de cette grande fête commencent un mois à l’avance. Les gens se lancent dans un grand ménage, on soulève les meubles,  on déplace tous les bibelots pour faire  nettoyer briquer lustrer.  La maison doit être rutilante. On jette les vieilleries, les choses usées pour les remplacer par du neuf.
Ça donne ça :




Retrouvez la suite des festivités du nouvel an : ici


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire